Bookmark and Share

Les combustibles


Les bûches classiques :

On distingue deux grandes familles d'essences (espèces) de bois selon leur densité :

  • Les feuillus durs : chêne, hêtre, frêne, châtaigner, charme, noyer, fruitiers...
  • Les résineux et les feuillus tendres : épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier, saule... 

Les feuillus durs sont généralement choisis pour le chauffage domestique, à l'exception du châtaigner qui éclate en brûlant.

Les feuillus tendres et les résineux ont une vitesse de combustion plus rapide, mais s'ils sont mal stockés, ils ont tendance à se dégrader rapidement. 


Les bûchettes reconstituées :

Il s'agit de bois reconstitué, aggloméré au format d'une bûche classique. Les bûchettes reconstituées sont destinées aux foyers fermés : poêles à bois, inserts ou chaudières à combustion montante. Grâce à leur faible taux d'humidité (seulement 8 à 10%), elles sont un excellent combustible à grand rendement calorifique.


bois combustibles buchettes


Les plaquettes :

Les plaquettes se présentent sous forme de copeaux de bois. Il s'agit de bois déchiqueté s'utilisant dans les chaudières à alimentation automatique. Le calibre et le taux d'humidité sont variables selon le type de matériel auquel les plaquettes sont destinées.


fotolia 14098413 xs


Les granulés :

Les granulés ou "pellets" sont de petits cylindres de sciure de bois très fortement compressé. Les granulés sont de loin le combustible le plus performant du marché car il permet l'automatisation de l'alimentation de votre installation (poêle, inserts ou chaudières à granulés).

Les granulés s'achètent en sacs ou en vrac et sont plus facilement transportables et manipulables que les bûchettes.


getattachment aspx

Article également existant pour les univers
SITE MAP