Bookmark and Share

Installation d’une éolienne

Il est essentiel de choisir une éolienne adaptée aux conditions météorologiques.

L'emplacement d'une éolienne doit se faire sur un site dégagé ayant une grande surface de terrain et exposé à des vents réguliers et forts. Les performances d'une éolienne dépendent essentiellement de son emplacement et du relief local (exposition aux vents dominants, sommet d'une colline, etc.). Une étude préalable est indispensable pour s'assurer de la rentabilité d'une éolienne.


capturer


Un vent de 15 km/h (4 mètres/seconde) moyen annuel est un minimum pour faire fonctionner une éolienne, le maximum se situant en-dessous de 100 km/h. Le fonctionnement optimal se situe autour d'une vitesse moyenne annuelle du vent de 25 km/h (7 mètres/seconde). A moins de 20km/h de moyenne annuelle de vitesse de vent (5,5 mètres/seconde) l'installation d'une éolienne domestique n'est plus rentable. Avant tout projet d'installation, il est nécessaire de connaître, avec le plus de précision possible, le gisement en vent sur le site d'implantation.

Pour un même emplacement, on a mesuré que plus l'éolienne était placée en hauteur, meilleur était son rendement.

Selon le modèle, une éolienne s'installe plus ou moins loin de l'habitation. Mais, plus la distance qui sépare l'installation de la maison est grande, plus les déperditions d'énergie et les coûts de câblage seront importants.

Si vous souhaitez placer une éolienne sur un bâtiment, consultez un architecte. L'éolienne génère des vibrations qui peuvent être amplifiées par la charpente. L'architecte pourra en évaluer l'importance.

Sur une construction neuve, l'éolienne peut être intégrée dès la conception des plans par un architecte.

Article également existant pour les univers
SITE MAP