Bookmark and Share

Entretien d’une installation de chauffage au bois


Pour que votre système reste efficace, il est conseillé de procéder à quelques mesures d'entretien simples mais régulières. Cet entretien ne nécessite pas l'intervention d'un professionnel :

  • Décendragerégulier tout en laissant quelques cendres
  • Nettoyage de la vitre
  • Nettoyage de l'intérieur de la hotte
  • Nettoyage des grilles d'air chaudafin que l'air circule correctement
  • Vérification périodique de l'appareil : inspectez de manière régulière les surfaces accessibles de votre cheminée et de vos tuyaux de raccordement. L'idéal est de le faire tous les mois ou tous les deux mois


fotolia 1916625 xs

Un contrôle de l'aspect des flammes peut permettre d'identifier un dysfonctionnement.

Vous pouvez vous-même nettoyer l'accumulation de créosote (dépôt croûteux formé par la fumée montant dans la cheminée). Mais l'ensemble de la cheminée et des tuyaux de raccordement doit être contrôlé deux fois par an (hors période de chauffe) par un professionnel.

Surveillez l'état des joints et des divers éléments de votre système. Si l'un d'entre eux est endommagé, faites-le remplacer.

Le ramonage des conduits de fumée est obligatoire deux fois par an dont une fois pendant la période de chauffe. Il coûte en moyenne 100 €/an. Il est recommandé de demander un certificat de ramonage. Un ramonage chimique ne remplace pas un ramonage mécanique.

Il est aussi important d'utiliser un combustible de qualité.

Article également existant pour les univers
SITE MAP