Bookmark and Share

Prix du photovoltaïque : Le coup de pouce du gouvernement prévu pour avril

Alors que la campagne présidentielle bat son plein, le cas Photowatt est devenu un enjeu essentiel dans la lutte contre les délocalisations et les fermetures d'entreprises. Le mois dernier, le Président faisait ainsi un déplacement remarqué à Bourgoin Jallieu pour annoncer une bonne nouvelle aux 425 salariés : la reprise de la société par EDF-ENR. Un sauvetage et un investissement estimé à 75 millions d'euros qui doit permettre au pionnier de la filière solaire française de concurrencer les fabricants chinois qui se sont largement imposés sur le marché.

Superwatt2

Ce déplacement fut aussi l'occasion pour le chef de l'Etat de faire une annonce destinée à booster les ventes de panneaux solaires en majorant de 10% le prix de rachat de l'électricité générée par des installations de fabrication européenne. Un coup de pouce nécessaire pour les professionnels de la filière solaire qui, depuis plusieurs mois, ont la sensation d'avoir été abandonnés par les pouvoir publics.

Une prime « Made in Europe ».

L'annonce faite par Nicolas Sarkozy le 15 février dernier a immédiatement été saluée par les fabricants français de panneaux solaires. Il s'agit en effet d'une bonification de 10% des tarifs qui sera accordée aux installations équipées de modules solaires fabriqués au moins pour 60% en Europe. Un dispositif qui a été mis en place en Italie depuis plusieurs années.

Panneaux solaires photovoltaïques par Consoneo

Cette prime au « Made in Europe » sera effective dès le 22 avril prochain.

L'objectif est double : encourager la production européenne et contrer le dumping pratiqué par les fabricants chinois qui ont cassé les prix des installations solaires grâce à une main d'œuvre bien moins chère qu'en Europe.

La bonification sera calculée sur le prix de rachat de l'électricité ainsi que l'indique le communiqué de l'Elysée : « Dès le mois d'avril, une prime de 10% sur le prix de rachat de l'électricité solaire sera instaurée dès lors que 60% de la valeur ajoutée de l'installation de panneaux sont européens »

Un communiqué qui reste néanmoins incomplet. En effet quelques questions subsistent notamment le fait de savoir quels types d'installations seront concernés.

Dans l'attente d'un exposé complet de cette nouvelle aide gouvernementale nous vous conseillons d'attendre quelques jours avant de lancer des travaux afin de pouvoir vous équiper d'un matériel répondant aux exigences de cette nouvelle mesure.

Vous pouvez, en revanche, dès à présent, évaluer les économies d'énergie rendues possibles par la pose d'une installation photovoltaïque grâce à notre simulateur.

SITE MAP