Bookmark and Share

Photovoltaïque : Comment tester la fiabilité de son installateur ?


Ventes forcées, malfaçons de réalisations, défaut d'entretien... Le succès du photovoltaïque a favorisé l'entrée sur le marché d'acteurs peu qualifiés, et parfois mal intentionnés, dans le domaine de l'installation. Comment savoir si votre interlocuteur est fiable ? Quels sont les pièges à éviter ?


Solaire photovoltaïque maison par Consoneo


Assurez vous du sérieux de votre installateur


Si vous êtes intéressé par l'installation d'un équipement photovoltaïque, l'idéal est de contacter vous même des installateurs de votre région. N'hésitez pas à interroger votre entourage, la qualité de réalisations précédentes est souvent le meilleur gage qu'une société puisse vous donner. Dans tous les cas, il est indispensable de faire venir au moins deux installateurs concurrents afin de pouvoir comparer les devis et les remarques.

Soyez particulièrement vigilant avec les entreprises qui démarchent par téléphone. Il faut vérifier qu'elles aient bien des bureaux identifiés (et non pas une boite postale) afin de pouvoir trouver un interlocuteur en cas de problème.

Des installateurs peu scrupuleux tentent de convaincre les particuliers en envoyant des commerciaux jouant sur l'ambiguïté « partenaire EDF » pour faire du « One Shot »,  c'est à dire faire signer le client après un seul rendez vous. Ce sont des pratiques particulièrement contestables qui font beaucoup de mal à la filière du photovoltaïque.

Demandez un écrit de l'installateur attestant qu'il fait contrôler ses installations photovoltaïques par le Consuel. C'est désormais une obligation légale. Vous pouvez vous procurer une copie d'un exemplaire d'attestation de conformité Consuel que l'installateur a déjà obtenu pour une installation photovoltaïque précédente.

L'installateur doit aussi disposer d'une certification. Les deux principales sont « Certisolis » du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et  « QualiPV » recommandée par l'Ademe : ces labels sont essentiels, même si ils ne suffisent pas à garantir la qualité du poseur.


installation solaire photovoltaïque


Une installation photovoltaïque est vouée à durer plus de 25 ans. Demandez des précisions sur la durée de la garantie sur les panneaux et vérifiez qu'elle soit inscrite sur les conditions générales de vente de votre installateur. En tant que membre de l'association PV Cycle, votre installateur s'engage dans une démarche volontaire de récupération et de recyclage des panneaux photovoltaïques en fin de cycle.


Vérifier l'expertise de l'installateur


Assurez-vous que le fournisseur dispose d'une réelle expertise dans le photovoltaïque et ce depuis un bon nombre d'années. Pour cela, demandez des références de clients déjà équipés.

Vous pouvez consulter le site Internet de la société. La plupart du temps il recense de nombreuses informations : historique de la société, réalisations précédentes, localisation.

Une étude de faisabilité au domicile est indispensable et doit être proposée gratuitement par l'installateur. Il faut que vous soyez présent au moment de cette étude. Faite le tour de votre domicile avec l'installateur, il doit notamment vérifier l'inclinaison de votre toiture ainsi que les éventuelles ombres portées (appartements voisins, arbres, cheminée). Ne faites aucune confiance à un installateur réalisant une étude en ayant simplement jeté un bref coup d'œil à votre toiture.

Méfiez vous des installateurs qui vous font miroiter le fait de devenir : « maison témoin ». La plupart du temps il s'agit de vous proposer des avantages en matière de prix et d'entretien. En réalité, le temps d'attente pour savoir si vous avez été sélectionné en tant que « maison témoin » correspond au temps légal de rétractation (7 jours). Résultat : lorsque votre installateurs peu scrupuleux vous contact pour vous dire que vous avez été sélectionné, votre délais de rétractation est dépassé.


Ne pas négliger les assurances


L'assurance décennale est une obligation légale trop souvent négligée. Tous les travaux doivent être couverts par cette assurance intégrant explicitement les travaux photovoltaïques. Demandez à l'installateur une copie de l'attestation de garantie décennale en cours de validité et mentionnant «installation photovoltaïque ».

Une assurance tous risques peut vous couvrir de tous les événements éventuellement exclus des multirisques habitations tels que le vol, la grêle ou encore la perte de production d'électricité lors de la réparation de l'installation.

Si un doute subsiste à propos de votre installateur ou une interrogation à propos du matériel proposé ? N'hésitez pas à interroger un membre de la communauté Consonéo. Nous recenserons prochainement les témoignages de projets réalisés avec succès.


Pour en savoir plus:
SITE MAP